Comment j’ai sauvé ma peau en arrêtant les silicones

7 Flares 7 Flares ×

Coucou les bichous 🙂

Aujourd’hui on va parler un peu « ingrédients cosmétiques », en particulier d’un ingrédient – le silicone – qui entre dans la composition de bon nombre de nos produits de beauté.

J’ai une peau sensible et réactive, assez sèche, avec des problèmes de rougeurs, celles qui suivent ce blog le savent. Je n’ai plus – depuis que je démaquille et nettoie ma peau religieusement tous les soirs avec des produits adaptés – de problèmes d’imperfections depuis des années (bon j’en ai jamais vraiment eu plein des boutons en fait), ou alors un spot par ci par là et toujours aux mêmes endroits (au menton le plus souvent).  Il y a un peu plus de deux mois, j’ai commencé à remarquer que l’état de ma peau se détériorait. Pas mal de boutons apparaissaient sur mon visage à des endroits où je n’en avais jamais habituellement (comme les joues), quelques dartres (plaques de sécheresse), ma peau était irritée et terne, ce qui accentuait mon problème de rougeurs…Bref, elle commençait à devenir dégueulasse, et j’étais un peu désemparée car je ne voyais pas vraiment d’où ça pouvait venir. Ma routine matin était plutôt light : Mousse Nominoë sous la douche pour nettoyer le visage, pchit d’eau thermale ou eau florale de bleuet en sortant de la douche, Contour des yeux Fleurance Nature et Crème Thermaliv, puis Make Up.

DSCF8802Je ne me suis jamais beaucoup maquillée même si j’adore ça, pour moi less is more, je veux que mon mec me reconnaisse au réveil et mes potes en fin de soirée ^^ DONC au quotidien, c’était plutôt light aussi et ça consistait en : Base Urban Decay pour les yeux, BB Crème light Erborian pour le teint, poudre Bourjois, blush (suivant l’envie du jour), maquillage des yeux (souvent avec la naked 3 en ce moment), coup de crayon Smashbox dans la muqueuse, brossage de sourcils, rouge à lèvres et hop c’est parti ! (et le correcteur Chella en touches que j’ai zappé dans la liste et sur la photo).

DSCF8809Je ne voyais pas quel produit incriminer précisément, alors je me suis remise à lire toutes les compos de mes produits et j’ai commencé par éliminer la BB Crème light sur la quelle je venais de vous faire un article dithyrambique, (l’élisant même produit pour le teint 2013 dans mon top ten de l’année) à cause des nombreux silicones qu’elle contenait, et les effets n’ont pas tardé à se faire sentir, à ma grande désolation d’ailleurs, car j’adorais ce produit.

Ma peau commençait à aller mieux, et quand j’ai remarqué que ma Crème hydratante Thermaliv quotidienne en contenait aussi, je suis allée au bout du pot, mais savais déjà que mon prochain soin quotidien n’en contiendrai pas. Depuis que j’ai éliminé quasi totalement (j’utilise encore la base Urban Decay pour les paupières) les silicones de ma routine visage, ma peau retrouve un aspect correct, les rougeurs se sont largement estompées et surtout… je n’ai plus de boutons.

DSCF6599Bien-sûr j’ai du attendre un peu que tout se remette en place, mais aujourd’hui j’en suis sûre, les silicones au quotidien, c’est pas bon pour ma peau (je ne dis pas que c’est pas bon pour toutes les peaux, je vous raconte mon propre vécu, c’est tout). Je l’avais déjà soupçonné avec un produit que j’aimais beaucoup avant : les bases pour make up, j’en ai utilisé pas mal (sephora, benefit, clinique, smashbox…), et j’adorais l’effet de ces produits (floutant, donnant un joli grain de peau et faisant tenir le make up) mais j’ai vite du me rendre à l’évidence : je ne pouvais pas utiliser ces produits au quotidien, ma peau n’aimait pas ça (boutons, peau terne…), à l’époque, je n’avais pas spécialement cherché d’où venait précisément le problème, j’avais juste arrêté d’utiliser ces produits au quotidien (un peu résignée).

DSCF4584

Et depuis cet épisode, je me suis rendue compte petit à petit que les silicones que je pensais réservés aux soins capillaires étaient très souvent présents dans la liste des produits pour la peau du visage, du corps… Les silicones ne sont pas dangereux en soi pour la santé et sont « inertes chimiquement », ils améliorent la texture et le toucher du produit mais aussi de la peau, ou des cheveux, les rendant plus doux, plus soyeux, déposant une sorte de couche « protectrice » (par contre ils ne soignent en rien)… mais le problème des silicones c’est qu’ils ne sont pas tous solubles et qu’ils s’accumulent ainsi sur la peau, les cheveux, même après nettoyage pour certains, empêchant à la longue les tissus de « respirer », et sur une peau un peu capricieuse comme la mienne, au bout d’un ou deux mois, les effets négatifs ont commencé à se faire sentir. Je pense que ce qui n’a pas aidé, c’est la multiplication des couches, mon soin quotidien et mon produit de teint quotidien en contenait (et pas qu’un ^^). Il en est de même pour les cheveux, si vous multipliez les couches (et suivant les produits que vous utilisez), ça peut alourdir les cheveux à la longue et finir par les rendre ternes. Les silicones ont principalement des noms qui se finissent en –cone ou – siloxane, ceux qu’on retrouve le plus souvent sont le Dimethicone et le cyclopentasiloxane. Le 1er est insoluble et peut s’accumuler à la longue, le second (ainsi que le cyclomethicone) s’éliminent très bien. Il en existe une foultitude, et certains sont plus ou moins « lourds » que d’autres, plus ou moins solubles aussi.

Rien n’est une fatalité, ma peau s’est calmée aujourd’hui, grâce notamment à ma nouvelle routine de soins ArtdeSoi en laquelle j’ai totalement confiance et qui me le rend bien ^^ ! Et pour le teint, j’utilise en ce moment le Soin Parfait Ultimate BB Cream d’Iroisie que j’ai trouvé sur le shop Ecocentric, un perfecteur de teint bio.

DSCF8798Je vous reparlerai en détails de ces produits comme j’ai l’habitude de le faire. Pour ce qui est de la BB Crème light et la base make-up que j’ai gardé (la porefessional de benefit – les autres, je les ai filé aux copines), je les utilise pour un make-up de soirée, de temps en temps mais plus au quotidien. Ceci n’est pas un article « Attention Danger Silicones », rien ne sert de tirer la sonnette d’alarme quand il n’y a pas lieu de le faire, les silicones ne sont PAS dangereux à proprement parlé. Par contre leur impact sur l’environnement est très discutable, ils sont non bio dégradables et donc polluants (et pour moi c’est important aussi). Je continue à en utiliser de temps en temps sur mes cheveux (pas sur le cuir chevelu), au travers des différents sérums et huiles capillaires que j’utilise, mais toujours avec parcimonie (et surtout pas au quotidien) et j’avoue que l’effet gainant / lissant est super appréciable pour mes cheveux électriques.

Je ne compte pas jeter tout ce qui contient des silicones dans ma salle de bain (resterait plus grand chose ^^), mais je vais dorénavant les éviter en usage quotidien sur le visage, je sais que ça ne réussit pas à ma peau. Pour les autres produits, j’essayerai d’éviter au max à l’avenir (puisque c’est possible) ou de privilégier les silicones volatils ou hydrosolubles. Il existe de chouettes alternatives naturelles comme le silicone végétal ou le coco silicone, j’y serai sensible.

Je trouve quelques témoignages allant dans mon sens sur le net, beaucoup de nanas éliminent totalement les silicones de leur routine capillaire (je trouve ça étrange d’ailleurs de donner à sa peau ce qu’on ne donnerait pas à ses cheveux), mais la tendance scientifique est plutôt « pro silicones » et rassurante quant à leur utilisation dans l’ensemble, à part ce souci occlusif… En même temps, je ne peux m’empêcher de me dire que tant qu’il y aura des imperfections, il y aura des fonds de teint, des correcteurs, des bases à nous vendre pour les camoufler – sans vouloir faire de paranoïa mal placée ^^ … Beaucoup de copines utilisent ces produits qui ne me réussissent pas et n’ont pas de soucis (les veinardes). En conclusion, je ne suis pas dermato, ni même cosmétologue, je vérifie mes sources mais je ne détiens aucune vérité, et je vous livre ici mon expérience propre, mais, je suis tout de même curieuse de savoir …

Est ce quelque chose que vous surveillez ? Avez vous remarqué que votre peau, ou vos cheveux réagissent – à long terme – aux silicones ?

Bonne journée ♥

Sources : blog le cosmétologue, Beautiful boucles

7 Flares Twitter 2 Facebook 5 Google+ 0 7 Flares ×
  • 4.5

    Overall Score

  • Reader Rating: 1 Votes

Share

You May Also Like